Les roux vont-ils disparaître ?

Moqués, persécutés, accusés de sorcellerie et parfois jalousés, les chevelures rousses pourraient bien disparaître dans quelques années. C’est en tout cas la thèse d’Alistair Moffat, directeur général de ScotlandsDNA (entreprise spécialisée pour retracer l’héritage génétique d’un sujet). 

Selon lui, si le climat change et devient moins nuageux, cela pourrait avoir des conséquence sur le génome humain, et notamment sur le gène responsable de la rousseur. Plus de soleil entraînerait la disparition du gène roux, sensible au soleil. Un avis partagé par plusieurs autres scientifiques et médecins. Toutefois, ces thèses n’ont aucun appui officiel, et seraient même invalidés, dans le sens où le réchauffement climatique implique une augmentation de la chaleur mais pas des rayons UVs.

En revanche, de nombreux généticiens s’accordent à dire que la disparition des personnes rousses pourraient effectivement survenir, non pas en raison de changement climatique, mais bien parce que le gène roux (récessif) est de moins en moins transmis. Une banque de sperme a même créé la polémique récemment en refusant les dons d’hommes roux, sous prétexte que la demande était quasi inexistante.

Pour rappel, seulement 1 à 2% de la population mondiale est rousse, mais en écosse, ce pourcentage monte à 13% (40% des écossais seraient porteurs du gène), et en Irlande, on en trouve environ 10%.

Imaginez vous ce qu’auraient été ces dernières années sans nos roux préférés : Lindsay Lohan, le chanteur Ed Sheeran, la jolie Emma Stone, le sorcier Rupert Grint et ses nombreux frères et sœurs du film Harry Potter, la plantureuse Christina Hendricks (Mad Men), Julianne Moore, Alyson Hannigan (How I Met Your Mother, Buffy), sans  oublier le Prince Harry, Damien Lewis (Homeland), le footballeur du Real-Madrid Xabi Alonso ou le mystérieux David Caruso et bien sûr, le vampire préféré de ces dames, Robert Pattinson !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*