Équipe de France : la route vers l’Euro 2016

Paul Pogba face aux Allemands

À peine remise d’une Coupe du monde plutôt réussie (défaite 1-0 en quart de finale face aux Allemands, futurs champions du monde), les Bleus vont devoir se remettre en selle afin de préparer l’Euro 2016 qui se déroulera en France. Pour savoir ce qui attend l’équipe de France, c’est par ici.

 

L’Euro 2016, les grandes lignes

Logo de l'Euro 2016Le prochain championnat d’Europe se déroulera en 2016 dans l’Hexagone. Et bien que l’échéance soit prévue pour dans deux ans, les dates sont déjà connues : du 10 juin au 10 juillet.

L’Euro sera l’occasion pour 10 villes d’accueillir les matchs d’équipes comme l’Allemagne, l’Angleterre ou l’Espagne. Rendez-vous donc à Paris (Parc des Princes), Saint-Denis (stade de France), Marseille (Vélodrome), Lyon (stade des Lumières), Lille (stade Pierre-Mauroy), Bordeaux (stade Bordeaux-Atlantique), Saint-Etienne (Geoffrey-Guichard), Lens (Bollaert), Nice (Allianz Riviera) et Toulouse (Stadium).

Les plus avertis auront remarqué qu’à l’exception de stades mythiques comme le Parc des Princes et  le Vélodrome, de nombreux stades auront moins de cinq ans d’existence : l’organisation d’une telle compétition est souvent l’occasion pour les clubs de mettre à jour leurs stades et cet Euro ne déroge pas à la règle.

 

Le programme de l’équipe de France

Avant d’ouvrir le bal à domicile, l’équipe de France devra chercher à préparer sa compétition en se confrontant aux autres nations. Or, en tant que pays organisateur, la France est qualifiée d’office et ne doit pas passer par l’épreuve des qualifications.

Pour autant, les Bleus ne se tourneront pas les pouces puisque la formule des éliminatoires de cet Euro apporte une nouveauté : la France est intégrée dans une des poules des éliminatoires, la poule I qui comporte le Portugal de Cristiano Ronaldo, le Danemark, la Serbie, l’Arménie et l’Albanie. Benzema et consorts affronteront donc ces équipes comme s’il fallait se qualifier mais les résultats ne compteront pas puisqu’ils ne seront pas comptabilisés dans le classement : il s’agit de matchs amicaux avant tout.

La campagne de préparation commence dès le 4 septembre avec une confrontation amicale (et hors compétition) contre des Espagnols qui ont fortement déçu lors de la dernière Coupe du monde (élimination au premier tour) et qui voudront tout faire pour se relancer au plus vite. Puis le 7 septembre la France affrontera la Serbie d’Ivanovic.

La France aura les yeux rivés vers l’équipe de Didier Deschamps, surtout après que le sélectionneur ait réussi l’exploit de rendre une équipe réputée difficile aussi populaire. Sera-t-il capable de faire encore mieux ? Réponse prévue pour 2016.

 

Pour tout savoir sur les qualifications et le programme de l’Euro 2016, c’est par ici que ça se passe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*