L’Airsoft, un véritable sport de compétition

L’airsoft est une activité très encadrée, fondée par des valeurs compétitives. Il s’agit d’un sport d’équipe, dans lequel deux équipes aux objectifs opposés s’affrontent à l’aide de répliques d’armes réelles. Celles-ci propulsent des projectiles en plastique qui, à la différence des billes du paintball, ne laissent pas de marques sur la combinaison des joueurs. Ceci implique donc une sincérité totale de la part des joueurs et en fait un sport sous-tendu par un fair-play sans faille. Explications.

Aux origines

Apparues au Japon suite à l’interdiction portant sur la détention d’armes à feu, les premières répliques inertes furent très vite employées lors d’affrontements ludiques entre équipes adverses. Très vite, ce nouveau jeu prit de l’expansion et l’évolution de la conception des répliques permit de créer des scénarios de plus en plus réalistes. Aujourd’hui, l’airsoft est mondialement pratiqué et ses règles et leurs déclinaisons évoluent sans cesse.

 

 

Un sport aux règles strictes

Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit nullement d’un ersatz de guerre où tous les coups sont permis. Le contrôle de l’équipement des joueurs est drastique, les possibilités de jeu clairement préétablies. Il existe une Charte de l’airsofteur, en perpétuelle évolution, qui régit les règles du jeu, avec des applications s’adaptant aux lois en vigueur dans les différents pays. Le briefing de sécurité, organisé préalablement au lancement de la partie, en rappelle les différentes composantes. De plus un briefing de scénario établit les comportements, équipements et règles d’engagement de la partie en fonction du scénario choisi. Il en existe de multiples telles la capture de drapeau, la prise d’otages ou encore l’élimination de l’équipe adverse.

Valeurs et objectifs

Toutes ces contraintes de jeu sont basées sur l’honnêteté des participants. En effet, il n’y a aucun arbitre chargé de comptabiliser les touches pendant la partie. Les billes ne marquant pas, chaque joueur atteint se doit de le signaler en criant « out » puis en levant la main. Cette composante d’auto-arbitrage entretient des valeurs de camaraderie et de confiance mutuelle. La possibilité de l’emporter est, en outre, fondée par les compétences tactiques de l’équipe et leur capacité à se synchroniser. L’airsoft, à la différence de nombreux sports prônant l’individualisme forcené, véhicule finalement des valeurs d’entraide, de courage et même, allons plus loin, de démocratie participative, qu’il serait bien utile de mettre en avant à notre époque si centrée sur l’individu.

Ils ont testé pour vous l’airsoft : https://actu.fr/normandie/londe_76391/on-teste-vous-paintball-dans-foret-londe_18347442.html

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*