La drogue diméthyltryptamine, la plus puissante au monde

La drogue diméthyltryptamine ou DMT provoque des effets similaires à une expérience de mort imminente ou EMI. L’Imperial College de Londres a fait ce constat à la suite de recherches de scientifiques. Cette étude a été établie également avec des spécialistes du coma de l’université de Liège.

L’historique des recherches

Les recherches ont été effectuées sur des personnes saines, dont six femmes et sept hommes. Ces individus avaient en moyenne 34 ans. Cette étude a été la première concernant l’EMI causée par une drogue et une EMI réelle. Cette dernière atteint souvent ceux qui sont dans un état comateux à la suite d’un accident cérébral. Dans la réalité, cela se manifeste par la vue d’un tunnel, avec une lumière brillante et la sensation de paix intérieure.

D’où vient la drogue diméthyltryptamine ?

La drogue diméthyltryptamine fait partie de la famille des tryptamines, connues comme étant des hallucinogènes. Ce composant constitue essentiellement l’infusion consommée en Amérique du Sud et centrale. Il s’agit ici de l’ayahuasca, provenant de la tribu de cette partie du globe et consommée pendant des cérémonies. Ce mot en lui-même signifie « vin de la mort » ou « vin dans l’âme » et provient de la langue Quechua parlée au Pérou, en Argentine, dans les Andes et en Colombie.

Les effets de la drogue diméthyltryptamine

Les personnes ayant fait l’objet de recherches n’ont pas consommé de drogue psychédélique comme le LSD. Ils étaient tous diagnostiqués comme non sujets à des troubles psychiatriques ou n’ayant pas consommé excessivement de l’alcool. Pour l’expérience, les « cobayes » ont reçu respectivement 7 ; 14 ; 18 ou 20 de DMT pour une durée de 30 secondes. Tout se faisait sous placebo et les effets de la drogue se sont ressentis 2 à 3 minutes après l’injection. Les personnes qui ont fait partie de l’expérience ont toutes affirmé avoir vécu l’EMI.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*