De la préparation à l’indemnisation : le rôle d’un avocat en réparation du dommage corporel

Le rôle d’un avocat en réparation du dommage corporel ne consiste pas uniquement à obtenir la réparation financière des préjudices subis par son client. Sa mission se divise en trois phases : préparer le dossier d’expertise, accompagner et assister son client pendant le temps de l’expertise et élaborer une demande d’indemnisation.

L’avocat prépare le dossier d’expertise

Vous avez été victime d’un accident de la route, d’agressions, d’accidents domestiques, de sport, d’accidents survenus à l’extérieur de votre domicile… une indemnisation financière vous est due. Lors de votre premier entretien avec un avocat, ce dernier va vous interroger sur les circonstances de l’accident et vous demander toutes les pièces médicales et autres justificatifs utiles déjà en votre possession. L’objectif étant de préparer un dossier solide en vue de l’expertise.

 

 

L’avocat accompagne et assiste son client

Le représentant de la compagnie d’assurance ou le magistrat a besoin d’obtenir des réponses sur les faits et les conséquences des dommages corporels subis. Pour ce faire, que l’expertise soit amiable ou judiciaire, elle apporte des réponses aux questions médicales et scientifiques sans tenir compte dans un premier temps des considérations d’ordres économique ou juridiques. Un avocat comme https://www.avocatsetpartenaires.fr est alors le garant du respect des règles de l’expertise.

L’avocat élabore la demande d’indemnisation

C’est un avocat en réparation du dommage corporel qui établit la demande d’indemnisation au nom de la victime. Il utilise la nomenclature dite « DINTILHAC ». Pour en fixer le montant, un avocat retient trois critères : le responsable doit réparer le préjudice subi, l’indemnisation est personnalisée et calculée en fonction de tous les dommages supportés, et les frais déjà engagés par la caisse de sécurité sociale et la mutuelle sont à rembourser par l’auteur des faits.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*