Comment devenir ingénieur en mécanique ?

Devenir ingénieur en mécanique aujourd’hui permet de relever une panoplie de défis dans différents secteurs technologiques de l’industrie. Découvrez la formation nécessaire pour travailler dans ce métier et ses nombreux débouchés.

Quelles sont les fonctions/missions d’un ingénieur en mécanique ?

C’est celui qui prend en charge la conception d’un dispositif, d’un outil ou d’un assemblage mécanique puis en assure le suivi jusqu’à sa réalisation. Il fabrique des prototypes – à partir des cahiers des charges – afin de développer de nouveaux produits pour une ou plusieurs entreprises, au sein d’un bureau d’études et développement. Il est appelé à travailler dans différents secteurs tels que l’automobile, la robotique, l’horlogerie, le chauffage, le domaine ferroviaire, la construction navale et l’aéronautique. On peut même lui demander d’organiser et de superviser une nouvelle ligne de production ou un chantier. Il n’est pas rare de voir ces ingénieurs spécialisés s’occuper aussi de la vente de produits auprès de différents clients.

En quoi consiste la formation ?

La formation d’ingénieur mécanique nécessite d’avoir complété d’abord un bac+5 au minimum. Pour cela, cinq années d’études à école d’ingénieur en mécanique au Mans doivent être réalisées. L’obtention du diplôme est incontournable pour exercer ce métier. Pour combler des postes-cadres, certains employeurs vont aller jusqu’à exiger une maîtrise ou un doctorat en génie civil. Par ailleurs, la demande pour cette spécialisation est tellement importante qu’un Master Pro en mécanique peut parfois permettre à un candidat d’être employé comme ingénieur mécanicien sans avoir suivi le parcours académique habituel.

Quel est le profil idéal pour devenir ingénieur mécanicien ?

Un candidat à ce métier doit être capable de gérer un projet ainsi qu’une équipe. Il doit être organisé, posséder de la rigueur scientifique et faire preuve de réactivité et de créativité. Avec différents interlocuteurs, il doit pouvoir se montrer à l’aise dans le management et la communication. Il doit savoir utiliser les logiciels de simulation sur ordinateur et adapter ses projets en fonction des résultats obtenus par les logiciels de calculs. Le futur ingénieur en mécanique doit être en mesure de prendre des décisions rapidement lorsqu’une situation l’impose. C’est un métier qui exige de la débrouillardise, un sens aigu des responsabilités et de la minutie.

Les possibilités d’évolution de ce métier

De nouveaux secteurs sont constamment à la recherche de nouveaux talents, par exemple les entreprises liées à l’énergie, à l’électronique et à l’électrotechnique. Les outils et les équipements devenant de plus en plus sophistiqués et axés davantage vers la protection de l’environnement, les ingénieurs possédant des connaissances plus élevées dans ces technologies sont très prisés. L’ingénierie des transports constitue un autre créneau en pleine évolution ; ce domaine s’ouvre aux ingénieurs en mécaniques aptes à concevoir des systèmes innovants adaptés à leurs besoins. La formation d’ingénieur dans les transports est disponible dans certaines écoles spécialisées.

En accumulant de l’expérience, l’ingénieur mécanicien peut monter dans la hiérarchie d’une entreprise jusqu’à devenir chef de projet ou ingénieur en chef de la fabrication ; ou encore évoluer vers des fonctions plus commerciales ou de management.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*