Année sabbatique : mettez-la en valeur sur votre CV

De plus en plus de jeunes, et de moins jeunes, décident de profiter de la fin de leur étude ou d’un poste pour faire une année sabbatique. Cette année de « repos » professionnelle est, la plupart du temps, loin d’être calme, puisque nombreux sont ceux qui décident de la passer à l’étranger, pour découvrir le monde ou se lancer dans l’humanitaire.
Afin que celle-ci ne soit pas un handicap sur votre CV, mais une réelle plus-value, il est donc important de savoir la mettre en valeur correctement.

Soyez honnête… ou presque !

2304874364_cd78bd8073Bien sûr, quand on fait un tel choix, mieux vaut l’assumer que tenter de la cacher. Un trou d’un an dans un CV se remarque vite, et vous risquez de froisser un éventuel employeur en ne laissant aucune justification. Ce serait d’autant plus idiot que, souvent, cette année passée ailleurs peut révéler de vous de grandes qualités. A l’étranger, vous avez appris à maîtriser une autre langue, et cela constitue un gros avantage sur vos concurrents. Vous pouvez aussi prouver ainsi votre capacité d’autonomie, votre audace, et votre envie de vous dépasser !
Si vous avez dû faire des petits boulots pour prolonger votre séjour, aussi simples soit-ils, n’hésitez pas le mentionner. Vous indiquerez ainsi que vous êtes responsable, volontaire et prêt à tout pour réussir vos objectifs…

Évitez toutefois d’être trop honnête. Si vous avez décidez de partir un an en Angleterre pour faire la fête, évitez toutefois de l’annoncer comme tel. Mettez en avant votre envie de découverte d’une autre culture, d’apprendre la langue, etc.

Rassurez l’employeur

Enfin, aussi enrichissante soit cette expérience, vous devez rassurer l’employeur en lui expliquant que vous ne comptez pas repartir demain. Expliquez-lui que vous avez assouvit une envie, que vous avez grandi, et que vous êtes maintenant parfaitement près pour un projet professionnel stable. En effet, si vous vous laissez trop emporter, vous risquez de laisser l’impression d’une personne prête à tout lâcher n’importe quand pour son plaisir !

Montrez-lui également que vos compétences acquise durant votre voyage sont directement lié au poste que vous visez : vous souhaitez être commercial ? Votre voyage vous a appris à dépasser votre timidité et à créer des liens. Vous allez travailler avec des collaborateurs étrangers ? Expliquez que vous maîtrisez à la perfection toutes les subtilités de la langue, etc.

Plus d’astuces et de conseils sur http://www.lemonde.fr/emploi/article/2015/01/05/bien-vendre-son-annee-sabbatique-sur-son-cv_4549135_1698637.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*