Tout savoir sur les varicosités ou télangiectasies des jambes

Vous pouvez rapidement identifier des varicosités. Il s’agit de petits vaisseaux rouges ou bleus. Généralement, vous pouvez les trouver sur vos jambes ou sur vos chevilles, mais il est tout à fait possible d’en retrouver sur le visage et dans le cou. En apparence, vous avez uniquement une rougeur des jambes.

Ces télangiectasies ont tendance à apparaître avec l’âge. Certains facteurs peuvent également jouer un rôle : les variations de poids, le surpoids, la grossesse, le tabac et l’alcool, une trop longue exposition au soleil et il y a bien entendu un facteur héréditaire et hormonal. C’est la raison pour laquelle les femmes sont plus touchées que les hommes.

Les traitements efficaces

En général, les varicosités ne présentent aucun danger. Elles sont uniquement disgracieuses et peuvent complexer les personnes qui en souffrent à cause de la rougeur des jambes qui en découle. Vous ne devez normalement ressentir aucune douleur ni gêne. Cependant, il est important de consulter tout de même un médecin pour faire un contrôle. Les télangiectasies des jambes peuvent être un symptôme d’une insuffisance veineuse. S’il n’y a aucun souci de santé et s’il n’y a pas de varices en dessous, il est inutile de les traiter d’un point de vue médical.

Pour les éliminer durablement, le laser vasculaire est particulièrement efficace quand vous avez de petites varicosités et sur de petites zones. Cette méthode consiste uniquement à favoriser la circulation sanguine et à scléroser la varicosité. Cela est sans douleur. Les résultats seront visibles au maximum deux mois après l’intervention.

La deuxième solution est la sclérothérapie. Toutefois, il s’agit d’une véritable intervention qui va vous demander une convalescence, le port de bas de contention et une absence d’exposition au soleil.

Pour plus d’informations sur ces traitements, rapprochez-vous d’un professionnel comme https://www.laser1er.com.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*