Et si l’iPhone n’etait pas signé Steve Jobs…

Convaincu d’avoir eu l’idée de l’iPhone bien avant Steve Jobs et avec une preuve à l’appui, Thomas Ross réclame 10 milliards de dollars à Apple, ainsi que 1,5% des chiffres d’affaires sur toutes les ventes de Smartphone de la marque.

ERD : père des iPod, iPhone et iPad ?

L’ERD ou (Appareil de Lecture Electronique) est un appareil de forme de rectangulaire (pour une meilleure prise de main) inventé par l’américain Thomas Ross. Ce dernier a déposé un brevet en 1992 pour cet appareil. Selon lui, c’est à partir de son idée que Steve Jobs, fondateur d’Apple, s’est inspiré pour créer les iPods, iPhones et iPads. Rappelons que le premier iPod a été lancé pour la première fois en 2001.

10 milliards de dollars et 1,5% des ventes de Smartphone

Thomas Ross a porté l’affaire en justice. En guise de sa bonne foi, il a procuré des dessins de son invention réalisés en 1992. Convaincu du fait que c’est à partir de son idée que Steve Jobs a révolutionné le monde des technologies, il réclame à Apple une compensation de 10 milliards de dollars et une part de 1,5% des ventes de Smartphone de la marque, ce qui représente une somme de 3,5 milliards de dollars par an.

Une affaire loin d’être gagnée

Malgré les accusations du genre : « Jobs n’a aucune vergogne à voler les idées des autres », faites par Thomas Ross, personne ne croit que celui-ci va obtenir gain de cause. Apple a déjà mis sur l’affaire une armée d’avocats. Les chances que Thomas Ross gagne le procès sont relativement faibles. En effet, pour faire valoir un droit de brevet, seules les preuves comptent. Or, comme l’a révélé The Telegraph, le brevet de Thomas Ross n’a jamais été approuvé.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*