Halloween : mauvais goût et actualité pour les costumes

Un squelette pour Halloween

Avec le 31 octobre qui se rapproche, de nombreux Américains se préparent pour une des fêtes les plus incroyables : Halloween. Et les Américains étant ce qu’ils sont, on peut déjà parier que nombreux seront ceux qui feront tout pour se faire remarquer. Mais au milieu de quelques costumes particulièrement bien travaillés, chaque année apporte son lot de controverses et cette année ne devrait pas faire exception.

 

Quand l’actualité inspire les déguisements

L’année dernière, actualité oblige, c’est Ebola qui était sur le devant de la scène avec la déjà très impopulaire « combinaison anti-Ebola » inspirée de la combinaison portée par les personnels soignants appliqués à contenir le virus. Beaucoup voient d’un mauvais œil ce genre de déguisement. D’ailleurs, le fabricant s’en amuse en signalant dans son argumentaire de vente qu’avec un tel costume vous serez prêt en cas de contamination et que c’est le costume viral du moment.

Mais ce n’est pas la première fois qu’un costume d’Halloween défraie la chronique : après les événements du 11 septembre, les costumes de Ben Laden ont fleuri un peu partout de même que des costumes représentant les tours jumelles, souvent associés à des avions et des flamme étonnamment. Ces dernières années, un mouvement de contestation et d’indignation a eu lieu aux Etats-Unis après que certaines personnes se soient déguisées en victimes de l’attentat de Boston.halloween-costumes

Cette année, vous pourrez donc comptez sur le déguisement Cecil le Lion, ou celui du dentiste qui l’a tué lors d’un safari illégal. Dans le même esprit, mais en bien moins glauque, vous trouverez le déguisement d’Halloween de la robe bleue et noir et blanche et or.

Bref, plus l’actualité est dure, plus les gens semblent vouloir se l’accaparer. Mais après tout, n’est-ce pas le but d’Halloween : chasser ses peurs et ses doutes en en prenant l’apparence ? Vaste débat qui rappelle toutefois qu’on ne peut pas rire de tout avec tout le monde.

Les costumes de mauvais goût ont la côte

A côté de l’actualité, chaque année de nombreux costumes défrayent la chronique pour leur côté « offensant » et brutal. Il n’était pas question d’Halloween mais le costume nazi du prince Harry en 2005 est un exemple assez parlant de ce phénomène.

Outre-Atlantique, on ne rigole pas avec le racisme. Pourtant chaque année, le phénomène « blackface » prend de l’ampleur. Un déguisement blackface signifie qu’un « blanc » se maquille de manière outrageuse en reprenant les codes de l’imagerie noire du début du siècle : charbon sur le visage et grosses lèvres très rouges. Autant vous dire que ce déguisement ne plaît pas à tout le monde…

Donc pour éviter de vous retrouver pris dans une situation compliquée, pensez à privilégier les classiques : squelettes, sorcières, démons et zombies devraient largement faire l’affaire dans un premier temps, non ? Vous en trouverez un grand choix sur www.axho.com.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*