Día de los Muertos : le Jour des morts au Mexique

Calaveras en sucre : des offrandes pour le jour des morts au Mexique

Le début du mois de novembre est traditionnellement rattaché à l’hommage aux disparus. Le 1er novembre marque traditionnellement la Toussaint, qui célèbre les saints de l’Eglise catholique dans leur ensemble et le 2 novembre est le Jour des morts, dédié à ceux qui nous ont quitté. En France, les deux événements sont mélangés, ce qui fait que la Toussaint est un moment de recueillement dans les cimetières alors que le 2 est oublié. Au Mexique par contre, le 2 novembre donne lieu à des célébrations étonnantes connues sous le nom de Día de los Muertos, le Jour des morts.

 

Le Día de los Muertos, une tradition étonnante

Au Mexique, le début du mois de novembre est donc marqué par un ensemble de cérémonies et de festivités qui peuvent surprendre vis-à-vis de la vision française de ces jours saints. En effet, en France, la tradition implique que les Français viennent se recueillir sur la tombe de leurs proches disparus le jour de la Toussaint, qui est férié.

Au Mexique, l’événement commence dès le 31 octobre qui est dédié aux angelitos, les enfants morts, auxquels on dédie des autels et à qui on offre un gouter. Le lendemain, il est de coutume de leur servir également le petit-déjeuner avant de se consacrer aux défunts adultes. Le cérémonial se poursuit donc de la même manière avec les adultes puisque le 1er novembre, les Mexicains servent de nouvelles offrandes.

Mais c’est surtout le 2 novembre que l’événement prend une tournure festive et insolite. Alors qu’en France, le recueillement est une affaire sérieuse, les Mexicains se réunissent en famille dans les cimetières, l’occasion de nettoyer les tombes des proches mais surtout de partager avec eux un repas et de s’amuser en famille. Il n’est pas rare de voir les familles rire, s’échanger bonbons et tequila tout en se remémorant le bon temps passé avec les défunts.

Le Jour des morts au Mexique est aussi associé à des éléments emblématiques dont les calaveras. Un calavera n’est autre qu’une sucrerie en forme de crâne (calavera signifiant crâne en espagnol). Elément principal des festivités, il peut être échangé comme un présent entre les vivants mais peut aussi servir d’offrande aux défunts. En prenant le temps de confectionner cette sucrerie souvent marquée du nom du défunt, la famille réalise son deuil et son devoir de mémoire dans la bonne humeur plutôt que dans les larmes. Question de point de vue très intéressante.

 

Le Jour des morts du Mexique dans le monde

Evénement populaire prenant une connotation insolite pour les autres cultures, le Jour des morts au Mexique impacte la culture populaire mondiale. Déjà, l’industrie du tourisme s’est rendu compte de l’attrait que ces jours uniques au monde induisent sur les touristes. Venir au Mexique pour le 2 novembre, c’est l’occasion d’assister à un événement sans équivalent, dont le plus proche parent serait le Halloween américain.

On note aussi que l’esthétisme de ces jours de deuil prend une importance dans la culture populaire. Le clip Prayer in C par Lily Wood & The Prick récupère une grande partie de l’imagerie liée au Día de los Muertos tout en sachant qu’il s’agit d’un groupe français et que le clip est tourné en Allemagne. D’ailleurs, le maquillage inspiré des calaveras est très en vogue et de nombreux tutoriels en ligne vous apprendront comment vous faire passer pour un squelette mexicain.


Autre preuve de cette récupération très actuelle, le film La Légende de Manolo s’appuie sur l’univers très coloré et festif de ce jour si particulier. Le film de Jorge Gutiérrez (un réalisateur mexicain) voit ses personnages s’aventurer dans le monde des morts dans lequel les calaveras occupent une place toute particulière.

Bref, le Jour des morts mexicain inspire et étonne mais rappelle surtout qu’il est possible d’appréhender la mort sous un autre angle que la tristesse et la peine. Une philosophie de vie qui pourrait bien faire des émules.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*