La cigarette électronique pour arrêter de fumer : ça marche ?

Arrêtez de fumer grâce à la cigarette électronique. Guide disponible sur le site Le Petit Vapoteur

Nombreux sont les Français à s’être mis à la cigarette électronique et pour de diverses raisons. Mais pour beaucoup d’entre eux, l’e-cigarette est avant tout un outil de sevrage qui permet d’arrêter la vraie cigarette et ses nombreux méfaits sur la santé. Au milieu de la grande polémique, cet aspect fait beaucoup parler pro-cigarette électronique et les contre. Qu’en est-il vraiment ?

Un moyen de sevrage efficace

La cigarette électronique est apparue il y a de cela quelques années, devenant très vite un véritable phénomène de société au même point qu’Internet ou l’apparition des smartphones. Tout succès entraînant automatiquement la rancœur d’opposants de tout poil, le produit est assez vite devenu l’objet d’une guerre entre les utilisateurs et les opposants qu’ils soient non-fumeurs, fabricants de tabac ou professionnels de la santé.

Point de discorde parmi tant d’autres, l’efficacité de la cigarette électronique comme substitut nicotinique est souvent remise en cause. On accuse même la cigarette électronique de favoriser le tabagisme chez les plus jeunes alors qu’il semblerait que l’e-cigarette soit une véritable aide pour le fumeur souhaitant arrêter.

Une étude récente chiffre d’ailleurs l’efficacité de la cigarette électronique à 60 % de réussite (source). En effet, l’e-cigarette cumule les points forts pour permettre un sevrage plus efficace que les substituts classiques (patchs, gommes). On pensera tout d’abord à la reproduction du mouvement qui permet de passer rapidement l’étape de la perte d’habitude.

La cigarette électronique permet aussi de réguler et de contrôler le taux de nicotine. Nombreuses sont les marques à proposer des dosages variables dans leurs flacons. De 0 à 19 mg/ml, il est ainsi possible de faire coïncider sa consommation de nicotine par vapotage avec la consommation que vous aviez précédemment. Il ne reste plus qu’à baisser la dose à votre rythme, jusqu’à ce que la dépendance ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Arrêter de fumer avec la cigarette électronique, quelques conseils

Pour que l’e-cigarette soit vraiment efficace dans votre tentative d’arrêt, il va falloir prendre le problème à bras le corps et étudier vos besoins actuels et les possibilités qui s’ouvrent à vous en fonction de votre objectif.

Le choix du liquide sera important, en particulier du côté de grammage en nicotine. Il faut essayer de calquer votre consommation actuelle à celle que vous aviez auparavant. Un e-liquide composé de trop peu de nicotine ne vous permettra pas de combler votre manque et vous risquez de repartir très vite sur la cigarette classique. De même, si le dosage est plus important que votre consommation actuelle vous augmenterez la dépendance.

Guide du vapoteur débutant sur le site Le Petit Vapoteur

Autre point à prendre en compte avec soin : la cigarette électronique elle-même. Il faut que vous soyez capable de trouver la meilleure cigarette électronique en fonction de vos besoins, de votre consommation et de vos objectifs. Pour cela, le site www.lepetitvapoteur.com propose un guide pour vous aider à choisir : profitez-en vite !

Enfin, dernier point capital : la volonté sera votre meilleure arme. Faites un stock et armez vous de patience, le tabac ne sera vite plus qu’un mauvais souvenir.

5 Comments

  1. Après quelques années où certains ont tenté de faire croire que la cigarette électronique était inefficace au moyen d’études et sondages plutôt douteux, une large majorité reconnaît que la baisse de consommation de tabac n’est pas seulement dû à la hausse des taxes sur la cigarette (qui a débuté 10 ans avant cette baisse) et au déplafonnement du volume de cigarettes autorisé à l’achat hors de nos frontières mais elle s’explique également par l’apparition (les dates correspondent parfaitement) et le développement de la e-cigarette. Seulement, pour que le fumeur puisse réussir son transfert vers ce substitut nicotinique jusqu’au terme du sevrage, il doit veiller à choisir la meilleur cigarette électronique, c’est à dire celle qui correspond à ses attentes en terme de hit, de saveur et de fumée (vapeur).

  2. La cigarette électronique est un moyen efficace pour rompre avec ses anciennes habitudes tabagiques, et a révélé, au travers de nombreuses études, sa relative innocuité lorsqu’elle est mise en perspective de la cigarette traditionnelle.

    Malheureusement, les lobbyistes du domaine pharmaceutique œuvrent de concert afin de s’accaparer le marché en injectant des sommes colossales dans des études orientées, partielles et diffamatoires visant à affaiblir les petits commerçants pour réaliser leurs phantasmes hégémoniques.

    Sans oublier l’industrie du tabac qui bombarde l’union européenne d’études aux protocoles fallacieux sur la cigarette électronique tout en proposant des textes de lois visant à privilégier leurs produits (Phillip Morris a investi 500 millions de dollars dans un centre de recherche en Suisse).

  3. C´est chaque fois la même chose avec les politiciens, à force de vouloir tout gérer et tout contrôler, ils rendent systématiquement toutes les situations et activités plus compliquées : ils nous enlèvent toute notre liberté d´entreprendre, et de réussir. Exemple concret : la TPD. C´est insupportable !!!!
    Il faut regarder du côté de la Manche pour trouver du bon sens positif : nombreuses sont les études anglaises qui prônent les effets positifs de la cigarette électronique pendant que la France regarde comme chaque fois le verre à moitié vide !!!
    Alors moi, je continue à vapoter des cigarettes électroniques car je vois le verre à moitié plein -:)

  4. Je ne peux que valider, vapoteur depuis 5ans je n’ai plus touché une seule cigarette, en revanche j’avoue que la seule diminution pour moi à été une baisse du tôt de nicotine de 19 à 16mg

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*