Apprendre les métiers de la mer dans une école maritime

L'Ecole des pêches de l'Île d'Yeu forme chaque année des centaines de marins

Vous sentez régulièrement l’appel de la mer ou de l’océan résonner en vous ? Vous êtes prêt à braver les dangers pour explorer les sept mers ? Vous souhaitez tout simplement faire de la mer votre métier ? Vous serez ravi d’apprendre qu’il existe en France des formations spécifiques qui vous permettent d’apprendre les différents métiers de la mer, que vous soyez attiré par la pêche, le commerce ou la plaisance. Direction l’île d’Yeu pour suivre une formation maritime diplomante et riche en perspectives.

 

Les formations des métiers de la mer

Il est loin le temps où travailler sur un navire de pêche ou sur un cargo s’apprenait sur le tas, possibilité d’embauche pour tous ceux qui souhaitaient quitter leur monde pour s’embarquer loin de leurs soucis. Aujourd’hui, travailler sur un navire marchand, un navire de pêche ou un simple voilier de plaisance pour une croisière nécessite de suivre une formation reconnue par l’État.

On retrouve trois filières de formation qui permettent de devenir marin : la première est dédiée aux mécaniciens, la seconde est tournée vers les métiers de pont et il existe une filière polyvalente pour ceux qui voudraient développer une approche qui ne soit pas centrée uniquement sur une seule des deux filières.

Du côté de la filière « machine », le but des formations est simple : former les futurs mécaniciens qui devront gérer l’entretien, la réparation et la bonne marche des machines d’un navire. On distingue plusieurs voies en fonction de la volonté de l’élève de travailler dans le secteur du commerce, de la plaisance ou de la pêche mais le tronc commun reste important. Dans cette filière, on trouvera des formations comme le brevet de mécanicien 750 kW qui sera toujours précédé du permis de conduire les moteurs marins 250kW. Le « but ultime » de cette filière étant de parvenir jusqu’au brevet de chef mécanicien qui vous permet d’encadrer tout le personnel technique d’un navire.

Du côté de la filière « pont », les formations sont plus disparates en fonction de vos objectifs de carrière. Il faut d’ailleurs anticiper le secteur dans lequel vous souhaitez travailler afin de choisir les bonnes formations. A la base, il faudra vous former en passant par le brevet de capitaine 200 qui vous permet de commander des navires de jauge inférieure à 200 UMS (100 tonneaux). Par la suite, vous pourrez monter les échelons en passant par le brevet de capitaine 500 (dont voici le programme à titre d’information) jusqu’au brevet de capitaine illimité.

Il faut noter qu’au-delà de ces formations, il existe de nombreux certificats et stages qui permettent aux professionnels de la mer (aspirants ou vétérans) de se former à la sécurité, aux soins et à bien d’autres aspects d’un secteur qui nécessite souvent de savoir tout faire. Vous trouverez l’ensemble des schémas de filière sur le site dédié aux métiers de la mer, c’est par ici que ça se passe.

 

Se former à l’école maritime de l’Île d’Yeu

Est-il meilleur endroit pour se former aux métiers de la mer que sur une île ? C’est pourquoi l’École des pêches de l’Île d’Yeu s’est installée sur ce bout de terre situé dans l’océan Atlantique. Dans cette école maritime, vous allez pouvoir vous former aux métiers du commerce, de la pêche et de la plaisance dans un cadre propice.

Que vous envisagiez de prendre la mer ou que vous vouliez évoluer dans votre métier, n’hésitez pas à contacter l’équipe en charge de cette école pour vous inscrire à une formation et ainsi bénéficier d’un bonus pour votre carrière.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*