Le journal Marianne

| 20 décembre 2011 | 0 Comments

Le journal Marianne a vu le jour dans les années 30 à Paris. C’est Gaston Gallimard qui fut l’instigateur de ce journal où la politique tient une place prépondérante, de même que les textes littéraires balançant à gauche. Il regroupe plusieurs grands noms de la littérature française tels qu’André Malraux ou Antoine de Saint-Exupéry.

Le journal Marianne était sous la direction d’Emmanuel Berl jusqu’en 1937, tandis que le rédacteur en chef était Pierre Bost. Il était considéré comme l’hebdomadaire de l’élite française et étrangère. Le journal se reconnaissait par les photomontages politiques qui furent publiés dès 1933. On verra ainsi tous les acteurs politiques de l’époque mis en scène de manière humoristique. Hitler ou Churchill seront parmi les plus représentés.

Le journal Marianne fut vendu par son créateur suite à un lectorat très insuffisant pour qu’il puisse être viable. Il disparu définitivement en août 1940. Pourtant, en 1997, le journal Marianne renaît de ses cendres grâce à Jean-François Kahn. Il devient un hebdomadaire dont le principe est de supprimer la pensée unique. Il devient ainsi « centriste révolutionnaire », une expression de son fondateur.

Orientation politique du journal Marianne

Marianne oriente ses éditions de manière assez provocatrice.  Cela lui vaut de ne pas attirer les publicitaires. Cela lui offre une grande indépendance puisque ses éditoriaux ne sont soumis à aucun dictat. Mais cela lui vaut également d’être boudé par certaines chaînes.

Cela ne l’empêche pourtant pas de prôner ses idéologies. Il pousse ses lecteurs à entreprendre tout en contournant le dogme économique qui prévaut à l’heure actuelle. Le libéralisme doit se faire dans tous les secteurs clés où l’Etat exerce son monopole. C’est ainsi qu’au moment où tous les médias faisaient campagne pour le oui en 2005, Marianne organise un débat opposant les deux parties. Le projet de Constitution européenne de 2005 est alors décortiqué par le journal.

En tenant à jour le baromètre du chômage, le journal se met à dos les autorités dans la mesure où les chiffres officiels sont pratiquement doublés. En effet, le journal intègre dans ses données toutes les personnes qui n’ont pas d’emploi et qui ne répondent pourtant pas aux critères imposés par le Bureau international du travail.

Le 14 février 2008, le journal monte de nouveau au créneau en lançant l’ « Appel du 14 février ». De nombreuses personnalités du monde politique signent cet appel. L’objectif  est de confirmer ou de renforcer l’attachement de tout un chacun pour la charte républicaine, le respect de la laïcité et la liberté de la presse.

Diffusion sur le web et situation de la version papier

Depuis quelques années, Marianne propose désormais une version web de son journal papier portant le nom de Marianne 2. Le site propose des blogs et de nombreux articles contestant les prises de décisions des dirigeants actuels, mais aussi une critique de la situation économique qui prévaut à l’heure actuelle.

Le journal connaît une importante diffusion, mais il demeure jusqu’alors l’un des seuls à ne pas diffuser ses rapports concernant le nombre de journaux vendus ou invendus. Certains tirages spéciaux du journal dépassent les 500 000 exemplaires, parmi lesquels celui du 14 avril 2007 se rapportant à l’élection présidentielle française de 2007.

 

Recherches recentes:

Autres articles :

  • L’express est une revue française qui sort chaque semaine. Elle fait partie du groupe Express-Ro ...

  • Le journal Le point est une revue d’information française. Elle a vu le jour en 1972 et a pour r ...

  • De nombreux quotidiens sont présents dans le monde de l’information en France. Certains sont trè ...

  • Le journal Le Figaro est la doyenne des journaux français encore en publication. Il a été publié ...

  • Le Journal le Monde existe depuis 1944. C’est l’un des journaux les plus connus dans le monde av ...

Tags: , ,

Catégorie: Société

A propos de l'auteur ()

Laissez un commentaire

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin

Bienvenue Generalia.fr

Connexion

Mot de passe oublié ?

S’inscrire sur ce site

Inscription

Rejoignez generalia.fr maintenant