La côte Ouest des Etats-Unis

Panorama nocturne de Los Angeles

Entre cow-boys, cinéma et culture US, la côte Ouest des États-Unis cristallise à elle seule la plupart des fantasmes que l’on se fait des Américains. Pour vos prochaines vacances, pourquoi ne pas s’organiser un petit road-trip qui vous conduira à travers villes tentaculaires et désert ?

 

Première partie : de San Francisco à Las Vegas

Deuxième ville de la Californie, San Francisco présente un visage bien différent : là où Los Angeles présente un aspect tape à l’œil et clinquant, San Francisco sait se faire plus discret. Haut lieu de culture, la ville offre un grand choix de musées mais aussi des quartiers très célèbres comme le Castro, le quartier homosexuel qui a vu de nombreuses avancées pour la cause gay.

Vous ne pourrez pas rater le pont du Golden Gate, célèbre pont suspendu qui fait la joie des touristes. Mais c’est aussi l’occasion pour les plus connectés de découvrir San José et la Silicon Valley où siègent des entreprises comme Google, Apple ou Pixar.

A 300 km à l’Est, le parc du Yosemite vous attend pour vous dévoiler un écrin de nature préservé et une immense forêt de non-moins immenses séquoias. C’est une immense carte postale qui vous y attend entre paysages alpins, falaises, rivières et cascades.

Si vous continuez votre chemin dans les terres, vous quitterez la forêt pour un paysage bien moins hospitalier : la vallée de la Mort. Ici, pas un arbre à l’horizon, juste du sable à perte de vue et, pour la petite histoire, l’endroit le plus chaud de la Terre.

Et bientôt, au milieu du désert, une ville. La ville du péché, Las Vegas et ses néons, ses casinos. Las Vegas est une des représentations du gigantisme américain et vous pourrez y retrouver pêle-mêle une représentation de Venise, de Paris, le Sphinx, un château, un palais des Mille et Unes Nuits… Difficile de se lasser de cette cité folle, dédiée aux plaisirs du jeu et de la nuit, un bon moyen de profiter de quelques jours d’escale.

Grand Canyon depuis le point Hopi

Deuxième partie : du Grand Canyon à LA

Depuis Las Vegas, vous pouvez continuer votre route pour découvrir un lieu unique au monde : le Grand Canyon. Creusé pendant des siècles par le fleuve Colorado, le Grand Canyon offre une vue remarquable et une variété incroyable de tons d’ocre. Le lieu est propice à la rêverie et l’on associe volontiers le décor qui nous est présenté aux westerns des années 60.

La dernière partie de votre voyage vous amènera dans la ville la plus flamboyante et représentative du American Way of Life : Los Angeles. Tentaculaire, la cité des Anges s’étend sur une surface énorme propice à la conduite automobile. Mais Los Angeles, c’est surtout la représentation la plus connue du soft power américain par le biais d’Hollywood. Il est d’ailleurs possible de visiter les célèbres studios mais aussi de profiter des lieux les plus mythiques : le panneau Hollywood qui domine la ville, Hollywood Boulevard, mais aussi Beverly Hills où vous pourrez traquer les stars (ou du moins leurs maisons) à bord de cars touristiques ou à l’aide d’une carte des célébrités.

Et avant de partir, n’oubliez pas de faire un petit tour sur le bord de mer : Malibu reste le point de chute favori des célébrités qui y ont souvent leur villa. C’est aussi l’occasion de profiter de l’océan Pacifique et du mode de vie très tape à l’œil entre body builders et jeunes femmes en bikini.

 

Bien sûr, vous pourrez suivre ce parcours assez classique chez un tour opérateur mais le meilleur moyen de le vivre, c’est de suivre le parcours à l’américaine : au volant d’une grosse voiture, en suivant votre rythme de croisière.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*