Le grignotage n’est pas sans conséquence

Au travail, dans les transports, en regardant un film ou une émission devant l’écran, l’occasion de grignoter ne manque pas. Le grignotage devient une manie pour de multiples raisons : ennui, faim, pulsion irraisonnée… Or, cette pratique n’est pas sans conséquence.

Raisons du grignotage

Le grignotage occasionnel ou régulier témoigne parfois d’un manque d’affection. Il vise à combler le vide affectif, et à évacuer la pensée. Les femmes, les sujets diplômés et les plus jeunes sont les plus touchés. Les raisons diffèrent d’une personne à une autre : stress, fatigue, gourmandise… Chez certaines femmes, le grignotage est surtout engendré par un besoin de réconfort si la plupart des hommes justifient ce besoin par la faim.

Effets néfastes du grignotage

Le grignotage a des effets négatifs sur la santé. Ce phénomène est le responsable de l’apparition de surpoids et de l’obésité. En effet, le fait de grignoter régulièrement apporte un surplus de 484Kcal par jour. L’apport en calorie pour les grignoteurs occasionnels est d’environ 273 kcal par jour. Cela provoque l’excès de poids, l’apparition des rondeurs partout au niveau du corps et le risque des caries.

Comment arrêter le grignotage ?

Pour arrêter l’envie de grignoter, il faut commencer par prendre les repas à des heures fixes. Il est aussi conseillé de ne sauter aucun repas. Augmenter la quantité prise lors des repas peut également être efficace pour réduire le besoin de grignoter. Les aliments conseillés sont : les pains, les céréales et les divers féculents pendant le déjeuner et le dîner. Les fruits et légumes frais et/ou secs sont aussi adaptés au régime. Dans le cas où vous ne pouvez pas résister à votre envie de grignoter, optez pour les aliments crus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*