Le calfeutrement des menuiseries pour un bon respect des normes thermiques

calfeutrement menuiserie

La RT 2012 a introduit des exigences de résultats, notamment en termes de consommation énergétique maximale des bâtiments et d’étanchéité à l’air. Le respect de ces exigences est attesté d’une part par une étude thermique préalable sur le projet de construction, et d’autre part sur le test de l’étanchéité à l’air, réalisé à la porte soufflante (ou Blower Door), une fois le bâtiment achevé. Si l’étanchéité à l’air peut être réalisée via l’application d’un enduit projeté ou d’une membrane sur les murs intérieurs, cette mesure s’avère inefficace dès lors que le calfeutrement des menuiseries extérieures n’est pas bien assuré.

Un objectif : éviter les fuites d’air et les ponts thermiques

Lors de l’expertise conclusive, le thermicien réalise en particulier un test à la porte soufflante qui permet de déterminer le coefficient d’étanchéité à l’air du bâtiment. Si le test est concluant, la construction bénéficie de la certification RT 2012. Dans le cas contraire, les entreprises impliquées peuvent être amenées à améliorer les qualités du bâti, ce qui entraîne des travaux, délais et coûts supplémentaires. Mieux vaut donc utiliser d’emblée des matériaux de calfeutrement de qualité, en particulier pour assurer les performances des menuiseries extérieures, et bien les installer conformément aux règles de l’art. illbruck propose à cet effet plusieurs solutions pour l’étanchéité des fenêtres & portes fenêtres, et assure également la formation des poseurs dans ces centres de formation de Strasbourg, Nantes et Lyon, ainsi que l’assistance technique sur chantier.

Calfeutrement de menuiseries posées en applique

La pose en applique peut être intérieure ou extérieure. Dans tous les cas, le respect des exigences de la RT 2012 implique une mise en oeuvre soigneuse, avec des produits de calfeutrement de qualité. Une mousse imprégnée de 20mm ou plus permet l’étanchéité à l’eau et à l’air, ainsi qu’une bonne isolation phonique et thermique. La mousse imprégnée est par ailleurs perméable à la vapeur d’eau. Elle constitue une solution professionnelle efficace et facile à mettre en oeuvre. Pour la pose en applique, illbruck propose la mousse TP615, éventuellement complétée d’une membrane d’étanchéité à l’air de type ME500 ou ME508 pour obtenir le standard passif.

La pose en tunnel

La pose en tunnel est généralement utilisée en rénovation sur ancien dormant (avec le TP601 – Cordon illmod 600c), mais elle connaît aussi un regain d’intérêt dans le neuf, notamment en construction bois. Pour ce type de pose, illbruck propose des bandes multi-fonctions à base de mousse imprégnée grande largeur, qui assure aussi bien l’étanchéité à l’eau qu’à l’air, ainsi qu’une bonne isolation thermique et phonique, comme l’illmod Trio – TP650 et TP651 sous pièces d’appui. Lorsque la pose en tunnel est réalisée au nu extérieur ou à moins de 80mm de l’angle extérieur, un système de rejet d’eau en partie haute doit être réalisé au moyen de membrane EPDM extérieur de type ME220. 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*